UN ARGENTIN AU LOUVRE


#TAC019
Ensemble Almaviva

Leo Brouwer
Tableaux d’une autre exposition

Gustavo Beytelmann
Un argentin au Louvre

Oscar Bohórquez violon
Clément Caratini clarinette
Elisa Huteau violoncelle
Ezequiel Spucches piano
Mónica Taragano flûte


Une promenade musicale à travers les salles d’un musée imaginaire : deux compositeurs latino-américains, le cubain Leo Brouwer et l’argentin Gustavo Beytelmann, posent un regard singulier sur une série d’œuvres iconiques, parcourant plusieurs siècles de l’histoire de l’art occidental.


EN CONCERT à la Villa EMERIGE
le 7 octobre à 19h30
7 Rue Robert Turquan – 75016 PARIS
Réservation obligatoire à  contact@ensemblealmaviva.com



ACHETEZ L’ALBUM via la plateforme sécurisée PAYPAL


Choisir le format



Lire la suite

UN AMOUR EXEMPLAIRE


#TAC024
Alice Loup

Bande originale de la pièce Un amour exemplaire, d’après la BD de Florence Cestac et Daniel Pennac.
Mise en scène par Clara Bauer

Avec la voix de
Daniel Pennac


Alice Loup a étudié le piano au Conservatoire d’Aubervilliers la Courneuve et se perfectionne à l’Ecole Normale de Musique où elle obtient son brevet d’exécution. Parallèlement, Alice suit des cours de musicologie à la Sorbonne et obtient son master en 2013. Pendant six ans, elle donne des cours de piano aux enfants du centre Kirikou, centre de quartier qui dispense des cours de musique à des jeunes issus de milieux défavorisés.

En 2015, elle participe aux spectacles Fractales, et devient démonstratrice d’OMNI, instrument électro-acoustique conçu par Patrice Moullet.

Aujourd’hui, elle fait de la création musicale pour le spectacle vivant,  dont ce Un amour exemplaire, mais également Mon frère, de Daniel Pennac.



ACHETEZ L’ALBUM via la plateforme sécurisée PAYPAL


Choisir le format




EN ÉCHO


#TAC015
Ensemble
Accroche Note


Armand Angster  clarinette
Françoise Kubler  soprano

Œuvres de :
Franco Donatoni
Luis Naón
Bruno Mantovani
Philippe Manoury

ACHETEZ L’ALBUM via la plateforme sécurisée PAYPAL


Choisir le format





Avant-propos par Gérard Condé

La voix est le plus ancien et le plus complet des instruments de musique : elle peut bruire, chanter, parler, chuchoter, détimbrer et poitriner, nulle limite de conception ou de facture ne lui barre l’accès aux tiers, aux quarts ou aux huitièmes de ton. La clarinette, à l’origine, était plutôt un instrument héroïque — Berlioz souligne encore cet aspect de sa riche personnalité ; Mozart, l’avait rendue sensuelle, (ce qui n’est pas incompatible) en l’associant à la voix féminine, Weber lui a donné les ailes d’une virtuosité capiteuse… La vaste étendue de sa tessiture au long de laquelle presque toutes les nuances sont possibles, et l’évolution de la facture, en ont fait l’instrument de prédilection des compositeurs du XXe siècle. Lire la suite